Petites douceurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 30 Juil - 2:43

Ici, des desserts \o/

Parce que savourer une bonne tasse de thé est encore meilleur avec des sucreries.

Et parce que ça fait toujours bien dans les réceptions mondaines (ahah).

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 30 Juil - 2:45

Compotée pomme-poire aux épices

Allez hop, qui veut du dessert ?

Ingrédients pour quatre goinfres (mais ça se garde au frigo si y’en a trop) :

4 pommes (genre golden)
4 poires (genre comice)
Le jus d’une orange (ou l’équivalent d’un petit verre de jus d’orange si vous n’avez pas d’orange fraîche sous la main)
Un bon morceau de beurre demi-sel
Une cuillère à soupe de miel (pas plus, sinon ça va vite devenir trop sucré)
Epices : noix de muscade, cannelle, et perso dans ma part j’ai rajouté un peu de poivre noir et de mélange 5 baies

Préparation :

Lavez, épluchez, épépinez et découpez les fruits en dés relativement petits (entre 1 et 2 centimètres d’épaisseur, je dirais).
Dans la casserole, faites fondre à feu moyen le morceau de beurre jusqu’à ce qu’il devienne mousseux.
Faites revenir quelques minutes les morceaux de fruits, le temps que ça colore gentiment mais sans que ça dore.
Arrosez avec le jus d’orange, ajoutez la cuillerée de miel.
Ajoutez les épices selon votre goût : je crois qu’on a utilisé environ une cuillère à café de cannelle, et la même chose de muscade.
Baissez le feu, couvrez et laissez cuire à feu doux environ une demi-heure en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois. Logiquement ça devrait avoir bien compoté, et il devrait rester des morceaux. C’est très bon avec du fromage blanc ou du yaourt, et même que ça se mange très bien aussi avec de la volaille.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 30 Juil - 2:46

Sablés à l’orange et au chocolat

Parce que même si c’est plus Nowel, les biscuits faits maison c’est le bien <3

Et si on jouait à la dînette ?

250 grammes de farine.
150 grammes de beurre.
150 grammes de sucre glace.
Une orange.
Un œuf.
Une pincée de sel.
Quelques carrés de chocolat noir (ou au lait si tu préfères).

C’est parti pour la ruine de la manucure !

Lave et sèche bien ton orange, puis râpe le zeste. Pense à récupérer le jus de l’orange, ce serait dommage de gâcher.

Fais ramollir ton beurre, voire fais-le fondre au micro-onde, ça change rien.

Rajoute à ton beurre fondu 100 grammes de sucre glace, ton zeste d’orange, ta pincée de sel et mélange bien jusqu’à ce que ce soit lisse et homogène.

Rajoute ton œuf et mélange encore.

Rajoute toute la farine d’un seul coup et amuse-toi avec tes doigts jusqu’à ce que la pâte se décolle de la paroi de son saladier.

Forme une boule avec ta pâte et laisse-la reposer deux heures au frigo sous du film plastique étirable.

Préchauffe ton four à 180°C, puis quand la pâte est suffisamment reposée, cette feignasse, étale-la sur environ 5mm d’épaisseur. Ensuite tu la découpes de la forme que tu veux (dans la recette originale au citron c’étaient des étoiles, moi j’ai pas d’emporte-pièce alors j’ai utilisé un verre tout con).

Tu poses tout ça sur ta plaque recouverte de papier sulfurisé et tu laisses cuire à peu près 10mn au four.

Tu décolles doucement les sablés et tu laisses refroidir.

Là si vraiment t’es pas patient(e), tu peux manger, mais ce serait quand même ballot de s’arrêter en si bon chemin.

Fais fondre ton chocolat à feu doux à la casserole avec une cuillère à soupe de jus d’orange (voire moins), rajoute ensuite les 50 grammes de sucre glace qu’il te reste de façon à former un mélange bien lisse et brillant.

Badigeonne le dessus de tes sablés de chocolat (pas trop chaud et pas trop liquide sinon ça ne va jamais durcir), laisse encore une fois refroidir.

Tu t’en es mis partout, ton vernis à ongles est foutu, mais c’est bon !


Dernière édition par Myschka le Mer 30 Juil - 2:51, édité 1 fois

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 30 Juil - 2:48

Mousse au chocolat blanc

Plus facile, tu meurs – et en plus tu passes pour un(e) super pâtissier(e) alors qu’en fait, t’es toujours la même brêle en cuisine (ou l’art du bluff dans toute sa splendeur).

Les armes du crime :

Du chocolat blanc (une tablette de cent grammes).

Environ un demi-litre de crème fleurette.

Une ou deux cuillères à soupe de sucre glace.

Un congélo, un frigo.

Un fouet électrique.

Un grand saladier.

Pour la déco : des copeaux de chocolat noir (facultatif).

En avant pour la grande imposture !

D’abord tu mets ta crème fleurette dans ton saladier et tu colles ça au congélo histoire que la crème soit hyper-froide (et le saladier aussi).

Pendant ce temps-là, dans une casserole à feu doux, tu fais fondre ton chocolat blanc avec une cuillère à soupe d’eau.

Quand la crème est très froide, tu la montes en chantilly très ferme avec ton fouet électrique (tu peux aussi tenter de le faire à la main, mais bon, moi je m’appelle pas Hulk, après c’est toi qui vois). J’insiste, mais il faut vraiment que le récipient et la crème soient limite gelés, sinon ça ne prend pas.

Tu rajoutes le sucre glace au fur et à mesure, puis toujours en fouettant, tu rajoutes le chocolat fondu (attends un peu qu’il ait refroidi sinon tu vas te louper et ce sera tout liquide – c’est bon quand même, mais du coup ce sera plus de la mousse). Il vaut mieux avoir une âme charitable à portée de main pour t'aider à tout transvaser, sauf si tu as six bras et que tu t'appelles Vishnu.

Tu mets tout ça au frigo et tu laisses prendre au moins deux bonnes heures.

Tu re-fouettes un coup une fois que ça a pris, et tu sers ça joliment dans des coupelles à dessert.

Tu peux parsemer de copeaux de chocolat noir pour faire joli, et tu attends les compliments.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 30 Juil - 2:49

Chaussons aux poires

On continue dans les desserts basiques (mais toujours chics, parce qu’on a la classe ou on l’a pas, quoi). A la base c’étaient des chaussons aux pommes tout simples, mais j’aime l’improvisation (et à ce moment-là j’avais pas de pommes).

Chéri, qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Une pâte feuilletée toute prête.

Une demi-poire au sirop par personne.

Une cuillérée à café de cassonade ou de sucre de canne roux par personne.

Une noisette de beurre par personne. (tu auras compris à force que je ne jure que par le demi-sel)

Cannelle (facultatif) (mais plus sympa avec que sans).

Un ou deux carrés de chocolat noir par personne (facultatif) (même remarque).

Et comment tu comptes faire ça ?

Faciiiiile.

Tu préchauffes ton four à 220°C (moi je triche, le mien a une position « pizza », spéciale pour tout ce qui est à base de pâte).

Tu découpes ta pâte en quatre.

Dans chaque triangle tu déposes ta demi-poire égouttée et coupée en morceaux, tu rajoutes ta cuillère de sucre, tes morceaux de chocolat et ta cannelle si tu veux.

Tu refermes tes chaussons en triangle (ou comme tu peux, on s’en fout si c’est pas parfait), et tu laisses une petite ouverture à l’un des côtés pour que le liquide évapore.

Tu déposes ton beurre sur chaque chausson.

Tu mets tout ça sur une grille ou une plaque recouverte de papier sulfurisé et tu glisses le tout au four.

Quand les chaussons sont dorés, c’est que c’est prêt (entre 10 et 20mn selon la puissance de ton four)

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Mi le Mer 30 Juil - 12:23

Gâteau au chocolat au micro-ondes

Parce que ça va plus vite qu'au four, que c'est simple, et que quand t'as pas de four, ça peut aussi être pratique.

Pour 125g de chocolat, il faudra :

-75g de farine
-125g de sucre
-125g de beurre
-de la levure (si le seul plat qui puisse aller au micro-ondes chez vous est un peu plus haut qu'une feuille de papier a cigarettes).

On fait fondre le beurre au micro-ondes, qu'on mélange avec le sucre puis la farine.

Dans un bol, on met un fond d'eau pour faire fondre le chocolat qu'on va ajouter a la préparation ci dessus.

On beurre le plat, et on met ça au micro ondes entre trois et cinq minutes au m-o, tout dépendant de la puissance maximale de ta machine, de la cuisson que tu veux; je prefere limite faire cuire en plusieurs fois, ça évite les mauvaises surprises.


Dernière édition par Mi le Jeu 28 Aoû - 13:41, édité 1 fois

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Lun 25 Aoû - 9:09

Tiens, aujourd'hui, la recette n'est pas de moi, je viens de la choper sur une communauté dont je suis (théoriquement) membre, et ça a juste l'air TROP BON. C'est par-là ^^

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Sherryn le Jeu 28 Aoû - 12:06

Mi a écrit:
-75g de farine
-125g de sucre
- 1125g de beurre


Un kilo de beurre Shocked
avatar
Sherryn
Roman de Gare

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Mi le Jeu 28 Aoû - 13:42

^____________^,

C'est corrigé!!:p

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Poisse le Jeu 28 Aoû - 14:47

Le micro-onde c'est le mal ! (Poisse qui a forcé sont coloc à ranger le sien dans son placard ! Twisted Evil )
avatar
Poisse
Roman de Gare

Nombre de messages : 124
Age : 35
Date d'inscription : 12/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Mi le Jeu 28 Aoû - 20:05

Oui, mais quand ton four a manqué te sauter a la tronche, c'est pa si mal :/

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Sherryn le Jeu 28 Aoû - 21:18

Ha ouais... Moi j'ai peur des micro-ondes, je n'utilise que le four traditionnel "o"...
avatar
Sherryn
Roman de Gare

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 22 Oct - 6:46

Le gâteau à l'orange pour les nuls

(et autres variantes)

Aujourd'hui, une recette de feignasse pour ceux qui cuisinent avec les pieds.

Tu vas avoir besoin :

D'un mixer et d'un four en état de marche ;
D'un moule à cake (ou à gâteau tout bête, on s'en fout) ;
De trois œufs ;
De 125 grammes de sucre en poudre ;
De 125 grammes de poudre d'amande ;
D'un sachet de levure chimique ;
D'une orange entière non traitée.

Bon, moi j'ai fait avec trois clémentines parce que j'avais pas d'orange sous la main, et mes 125 grammes de sucre et de poudre d'amande s'étant vite transformés en 200 grammes de chaque, j'ai rajouté un quatrième oeuf. Après c'est toi qui vois, et tu peux même remplacer les fruits précités par des citrons ou carrément autre chose, hein.

Or donc, tu préchauffes ton four à 210°C (thermostat 7 si je ne m'abuse) et pendant ce temps là, tu laves ton/tes fruits soigneusement (parce que tu vas garder la peau, d'où la précision "non traitée" pour l'orange - c'est valable pour les autres fruits que tu aurais l'idée d'utiliser, bien entendu).

Je te conseillerais personnellement de râper d'abord le zeste et d'épépiner avant de tout mettre dans le mixer, mais tu peux aussi juste mettre le fruit coupé grossièrement si vraiment tu as la flemme (et que ton mixer est une bête de compétition). Pour les gourmets qui n'ont pas peur de salir une casserole, il peut être intéressant de faire cuire le zeste dans un peu de sucre au préalable, sinon osef, allons-y à la barbare.

Verse joyeusement tous tes ingrédients en vrac dans le mixer (enfin, pense à casser tes œufs avant, quand même), et supporte le bruit jusqu'à ce que la pâte obtenue soit bien lisse, homogène et légèrement mousseuse. Si ton mixer et les lames fonctionnent bien, ça devrait avoir râpé suffisamment finement ton zeste, sinon, il faudra te résoudre à aller repêcher les morceaux trop gros pour les recouper (d'où mon conseil de râper le zeste avant - mon mixer est en fin de vie).

Verse la pâte dans ton moule (que tu peux beurrer ou tapisser de papier sulfurisé avant, mais ce n'est pas obligatoire) et enfourne le tout pour 40 minutes.

Et voilà, c'est tout !

(merci à la communauté LiveJournal Miam Cuisine et à Penguinontherun pour la recette)

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 26 Nov - 6:04

Les cookies de Laura Todd

(et oui, je sais, je repompe mon article du Pouffe mag' et je vous zut)

Si tu aimes les biscuits, surtout ceux faits à partir d’ingrédients bio super-fashion et trop originaux de la mort qui tue du genre thé vert ou chocolat blanc, tu as forcément entendu parler un jour dans ta vie des célèbres cookies mi-cuits de Laura Todd.

Si ce n’est pas le cas, sache que tu rates franchement quelque chose – entre autres, que tu évites quelques dizaines de kilos superflus sur les hanches, mais là n’est pas le sujet (et puis en fait on s’en fout, ils sont trop bons).

La recette est trouvable un peu partout sur le net pourvu qu’on sache se servir d’un moteur de recherche, mais comme je suis gentille, je vais quand même te donner la version que j’ai réalisée pour mon baptême du feu (oui bon, ça va, hein, je me suis brûlée avec le four, je suis blonde, je sais).

Pour ce faire, et pour une quantité d’environ 15 à 20 cookies (après si tu veux en faire plus, la bonne vieille règle de trois est ton amie), tu vas avoir besoin de :

* 125 grammes de beurre – j’ai fait moitié-moitié beurre doux et beurre salé ;

* 120 grammes de sucre roux – mais du sucre blanc ça marche aussi, en ce qui me concerne j’ai pris de la cassonade, moins brute que le sucre roux ;

* 180 grammes de farine ;

* un œuf ;

* ½ sachet de sucre vanillé – et comme je suis une vilaine gourmande j’ai mis le sachet entier ;

* 150 grammes de pépites de chocolat noir, au lait ou blanc – j’en avais pas, alors je me suis débrouillée avec une plaquette de chocolat à dessert ;

* un peu ce que tu veux pour agrémenter ta pâte, en fait ;

* un four en état de marche avec une plaque ou une grille de cuisson recouvertes de papier sulfurisé (dans le cas de la grille, la renforcer avec de l’alu peut s’avérer judicieux) ;

* deux saladiers pour faire tes mélanges, et un ustensile pour remuer tout ça (genre cuillère ou spatule bois, mais une simple cuillère à soupe ou encore tes mains ça marche aussi).


Après, honnêtement, c’est pas compliqué, un mouflet de douze ans pourrait le faire :

1. Tu préchauffes ton four à 150°C et tu sors ton beurre suffisamment à l’avance pour qu’il soit ramolli (mais pas liquide, hein, sinon ça sert à rien).

2. Tu mélanges ton beurre ramolli et ton sucre jusqu’à ce que l’ensemble soit homogène. Si comme moi, tu es un boulet et que ton beurre est trop dur parce que tu ne l’as pas sorti du frigo assez tôt, retire tes bagues/tes faux ongles/n’importe quoi qui serait susceptible de se perdre dans le feu de l’action, et malaxe avec tes petits doigts.

3. Tu rajoutes ton œuf et ton sucre vanillé, puis tu mélanges encore.

4. Attention, là ça devient un peu technique : si tu n’as pas de pépites de chocolat mais quand même une plaquette ou deux, de préférence du chocolat à dessert parce que c’est meilleur, arme-toi de patience et d’un bon couteau (voire d’un marteau – rigole pas, ça marche très bien, même si tu risques de défoncer ton plan de travail avec), puis coupe ton chocolat en petits morceaux. Mais pas trop petits quand même, sinon on n’a plus l’effet pépites. Si tu as quelqu’un pour le faire à ta place, je ne vais pas te le cacher, c’est mieux parce que ça ruine les bras, un peu.

5. Une fois que tu as tes pépites de chocolat, tu les verses dans la farine, puis tu transvases le tout d’un seul coup dans le saladier où se prélasse ton mélange beurre/sucre/œuf. Après tu mélanges encore, et dès que la farine est absorbée, tu arrêtes. Comme je sens que ça te parle à mort et que tu hausses un sourcil perplexe, je te fais la traduction : ça ne sert à rien de bourriner comme un(e) malade, la pâte n’a pas besoin d’être lisse, il suffit juste que toute la farine ait été incorporée, ce qui prend environ trente secondes (allez, deux minutes si tu as deux mains gauches).

6. Tu formes des petites boules de pâte avec tes blanches mimines (une bonne grosse cuillère à soupe) que tu aplatis légèrement, et tu les déposes sur ta plaque. Attention à bien espacer les boules de pâte, car en cuisant, les biscuit ont tendance à se laisser aller et à empiéter sur les plates-bandes de leurs voisins.

7. On arrive à l’étape cruciale : la cuisson. Dans les différentes versions de la recette que j’ai pu lire, les températures variaient de 130°C degrés à 180. J’ai fait ma première fournée à 130°C, mais c’est un peu long (environ 20 minutes, et même refroidis pendant une demi-heure, ils étaient encore un peu trop mous). Cela dit 180°C c’est beaucoup trop. Or donc, je te conseille 150°C, pendant environ plus ou moins 15 minutes, selon la puissance de ton four (commence à vérifier régulièrement dès 10 minutes de cuisson). Dès que la pâte blanchit et est sèche en surface, sois dans les starting-blocks : attends encore entre 2 et 5 minutes que les cookies dorent très légèrement, puis sors-les du four. Ils n’auront pas l’air cuits, et c’est normal, ils ne le sont pas : laisse-les durcir et refroidir pendant au moins 15 minutes à l’air libre, c’est comme ça que tu auras des cookies ultra-moelleux.

8. Après, tu peux dire adieu à ton régime si jamais tu en suivais un, et tu peux te goinfrer. Bon je précise tout de même que c’est super sucré et relativement gras, et donc que ça peut se révéler un poil écœurant au bout d’un moment : rien ne t’empêche de réduire un peu les quantités de beurre et de sucre ou d’augmenter la proportion de farine.

Bien évidemment, tout délire créatif est permis : noisettes et amandes concassées, graines de pavot, nougatine, etc….

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Dim 16 Aoû - 4:56

Riz au lait (et au chocolat)

Recette spéciale fonds de tiroirs, j'ai improvisé ça hier soir alors que je n'en pouvais plus de manger toujours la même chose et que je cherchais désespérément une idée pour ne pas me suicider tout de suite en mettant la tête dans le four.

De quoi tu vas avoir besoin (les quantités sont à l'appréciation de chacun(e), je ne les mets qu'à titre indicatif)

- Du riz, de préférence du riz rond Arborio spécial risotto (sinon du riz blanc de base ça marche très bien aussi) : une poignée pour deux personnes environ ;
- Du lait, c'est marqué dans le titre ;
- Du sucre : deux à trois cuillères à soupe rases ;
- Un peu de matière grasse (évite le saindoux et l'huile de friture, du beurre c'est mieux mais si même ça t'en as plus, on peut faire sans) ;
- Du chocolat : poudre 100% cacao genre Van Houten, chocolat à dessert en plaquette, Banania, Nesquick, même un carré de chocolat 99% de cacao, il faut savoir s'adapter dans la vie (et si vraiment tu n'as rien, c'est pas grave, tu feras juste du riz au lait normal, c'est bon aussi) ;
- D'une casserole (de préférence à fond épais et qui n'attache pas, mais là encore, hein, on fait avec les moyens du bord) ;
- D'une grande cuillère (en bois ou pas, même remarque que précédemment).

Comment tu vas faire (enfin, comment moi j'ai fait, surtout) :

- Fais chauffer un peu de matière grasse dans ta casserole à feu moyen et fais-y revenir le riz jusqu'à ce qu'il devienne transparent (personnellement j'ai osé la cuillère à café d'huile d'olive, puisque je n'avais plus que ça en stock : ça marche très bien, étonnamment) ;
- Mouille à hauteur avec le lait et laisse cuire à feu doux sans cesser de remuer (je ne t'apprends pas que le lait qui bout déborde très vite) ;
- Ajoute ton sucre et éventuellement ton chocolat : évidemment, plus le chocolat est sucré de base, moins on rajoute de sucre et inversement. En ce qui me concerne j'ai utilisé deux sachets de sucre vanillé, un carré de chocolat noir à 99% de cacao qui traînait dans mon placard et une petite cuillère à café de cannelle en poudre ;
- Quand le riz a absorbé la plus grande partie du lait, goûte-le et s'il est encore trop ferme, rajoute une nouvelle fois du lait et recommence la deuxième étape jusqu'à ce que le riz ait la consistance voulue : ça devrait prendre environ une demi-heure ;
- Laisse refroidir quelques minutes à température ambiante, puis au choix, mange tiède ou laisse refroidir encore au réfrigérateur si tu préfères ton riz au lait froid.

Bon, pour aller avec, j'ai essayé de faire du caramel, mais, euh...ou pas, donc.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Lun 17 Aoû - 5:21

Pseudo-pancakes minute

Pseudo parce que recette spéciale fonds de tiroirs, donc réalisée à l'arrache avec ce que j'ai trouvé. En fait c'est un genre d'hybride de pancake et de beignet, mais c'est pas mal.

Y'a quoi là-dedans ?

(Pour environ 5 pancakes, dépend de l'épaisseur de la pâte)

- Trois cuillères à soupe bombées de farine ;
- Trois cuillères à soupe de sucre en poudre (j'ai pris du sucre glace mais à mon avis c'est pas obligatoire) ;
- Trois cuillères à soupe rases de poudre d'amandes ;
- Un sachet de levure chimique ;
- Du lait (quantité à l'appréciation de chacun) ;
- Matière grasse pour la cuisson ;
- Un saladier ;
- Un fouet ou une fourchette ;
- Une petite poêle ou une casserole, et une spatule (ou un couteau, enfin un truc pour retourner les pancakes, quoi).

Vous aurez remarqué qu'il n'y a pas d'œufs. C'est normal, j'en ai plus chez moi (cela dit, si vous en avez un, ça ne fait pas de mal de le rajouter).

On fait comment ?

- Mélanger allégrement la farine, le sucre, la poudre d'amande et la levure dans un saladier, puis rajouter le lait progressivement en remuant au fouet ou à la fourchette pour éviter les grumeaux. La consistance doit être celle d'une pâte à crêpes épaisse.
- Faire chauffer de l'huile dans une petite poêle ou une casserole à feu vif. Ne pas hésiter sur la quantité, comme il n'y a pas d'œufs dans la pâte, ça a tendance à pas mal attacher.
- Verser l'équivalent d'une petite louche dans la poêle, la faire tourner pour étaler la pâte.
- Laisser cuire environ une minute puis retourner le pancake avec une spatule.
- Baisser le feu, laisser cuire trente secondes.
- Remonter le feu et recommencer l'opération jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte.

C'est pas mauvais du tout, mais c'est bourratif, au bout de deux on est calé. Et bon, en même temps c'était un peu le but, puisque j'ai fait ça alors que je criais famine en pleine nuit et qu'il n'y avait guère plus que du riz dans mes placards. Passe très bien avec des rondelles de banane, à mon avis (ou juste saupoudré de sucre).

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mar 24 Nov - 22:17

Crème au chocolat épicée

L'autre jour, je me suis retrouvée confrontée à un dilemme pire que cornélien concernant la réalisation de mon dessert du soir. Si si, vois plutôt : cookies chocolat noir-amande ou chocolat au lait-thé ? Feuilletés à la poire ? Chaussons aux pommes ? Yaourt-nature-sans-sucre ? L'horreur, quoi.

Et puis en fait j'avais lu un peu plus tôt la recette d'une crème au chocolat assez facile à faire, donc j'ai décidé de tenter. Et franchement même un manchot daltonien pourrait réaliser la recette donc a priori elle peut être rangée dans la catégorie des trucs faciles à faire. Et après cette introduction bien trop longue et totalement inutile (as-tu noté que j'étais incohérente à cause du manque de sommeil ?), place aux choses sérieuses.

Pour faire mieux que chez Danette, il te faudra (quantités pour environ six bons ramequins) :

200 grammes de chocolat pâtissier ;
40cl de crème liquide (soit deux petites briques) ;
3 jaunes d'œuf (à noter, j'ai fait la recette en divisant les quantités par deux parce qu'on était que trois, et je n'ai utilisé qu'un jaune d'œuf, c'est largement suffisant);
100 grammes de sucre ;
les épices que tu veux, généralement de la cannelle, du clou de girofle et de la badiane, mais après tout comme c'est toi qui manges, c'est toi qui vois : en ce qui me concerne j'avais pas d'épices sous la main alors j'ai utilisé du thé parfumé.

Et après ?

Après, c'est simple : dans une casserole, tu fais chauffer jusqu'à ébullition ta crème avec dedans tes épices ou ton thé; dès que ça bout, tu retires du feu et tu laisses infuser tranquillement ;

pendant ce temps-là tu fais fondre ton chocolat, au bain-marie ou au micro-ondes c'est comme tu le sens, et tu fouettes (ohwi Johnny, fais-moi mal \o/) tes jaunes d'œuf et ton sucre ;

quand le chocolat est fondu, tu le verses sur ton mélange œufs-sucre, encore en fouettant ;

tu filtres la crème (pour pas avoir de morceaux d'épices ou de feuilles de thé, essaie de suivre, un peu) puis tu la verses aussi sur le mélange chocolat-œufs-sucre, toujours en fouettant (non, je ne fais pas maîtresse dominatrice pendant mes weekends pour me faire de l'argent de poche) ;

tu remets tout ça à la casserole pour cinq minutes à feu doux, en remuant constamment ;

tu verses dans des ramequins, tu attends que ça refroidisse un peu sinon tu vas niquer ton frigo ;

tu colles tout ça au frigo pour au moins deux heures, le temps que la crème prenne bien ;

à noter, à ce moment-là, j'ai rajouté des framboises entières surgelées dans la crème, qui ont eu le temps de décongeler tranquillement au frigo pendant que la crème prenait, et comme mon thé était parfumé aux fleurs et à la fraise, le résultat était plutôt heureux.

Et c'est tout !

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Mi le Mer 25 Nov - 2:13

*bave*

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Jeu 26 Nov - 7:55

Gâteau aux carottes

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 250 g de carottes râpées
- 125 g de sucre
- 2 œufs
- 60 g de cerneaux de noix concassés (facultatif)
- 125 g de beurre fondu
- 200 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de cannelle

Préparation :

Préchauffer le four à thermostat 5 (150°C).

Fouetter les œufs avec le sucre. Quand le mélange double de volume et devient mousseux, ajouter peu à peu la farine et le beurre fondu tout en continuant de fouetter, puis la cannelle, la levure et enfin les carottes râpées et les noix sans arrêter de fouetter (en fait c'est un peu une recette sado-maso).

Bien mélanger, verser dans un moule a cake et faire cuire 1 heure.

Laisser tiédir avant de démouler, puis se régaler.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 31 Oct - 2:22

Scones express

Aujourd'hui, je m'en vais te prouver que toi aussi, si tu veux, tu peux te prendre pour une lady anglaise (ou un lord, je ne suis pas sectaire) et déguster de merveilleux scones avec ton thé. Sauf que moi, je ne vis pas à Donwton Abbey et je n'ai pas Mrs Pattmore à disposition. Du coup je fais avec les moyens du bord.

Ok, j'te crois, arrête de parler de séries anglaises et dis-moi ce dont j'ai besoin !

Ici on va faire une recette de scones aux cranberries, parce que j'en avais un paquet dans la box Gastronomiz d'octobre, dont le thème est "America, America !". Alors certes ça fait tout de suite moins aristocratie brittonne, mais je te jure que c'est bon (et puis si t'aimes pas les cranberries, tu peux faire sans, les remplacer par des raisins secs ou laisser les scones natures, je t'oblige à rien).

Il va donc te falloir :

- 250 g de farine
- 3 cuillères à café de levure chimique (soit environ deux sachets)
- 25 g de beurre coupé en petits morceaux (de préférence demi-sel)
- 2 ou 3 cuillères à soupe de sucre (je préfère le roux mais c'est toi qui vois)
- 140 ml de crème fraîche épaisse
- 1 œuf légèrement battu
- environ 100 g de cranberries séchées (facultatif)
- 1 pincée de sel
- 1 mixer ou une machine à pain (facultatif, mais plus rapide) (sinon, un grand saladier et des mains propres feront l'affaire)
- un plan de travail fariné et un rouleau à pâtisserie (ou une bouteille de vin, enfin un truc qui fera office de)
- un four en état de marche

Eh, tu m'avais pas dit que c'était une recette express ? Je trouve que ça fait beaucoup de matos, tout d'un coup...

Je t'assure, c'est très rapide. Du moins si tu as un mixer ou une machine à pain, parce qu'à la main forcément c'est plus long, mais lors d'un premier essai (avec une préparation toute faite à laquelle je n'ai dû rajouter qu'un œuf, du lait et du beurre) j'y suis allée à l'arrache avec juste mes blanches mimines et ça va, c'est pas la mort non plus. Let's go !

Préchauffe ton four à 200°C.

Si tu as un mixer ou une machine à pain, c'est très simple : tu jettes d'abord la farine, le sucre, la levure, le sel et le beurre et tu mixes jusqu'à ce que le beurre soit incorporé.

Si tu n'as pas de robot : commence d'abord par incorporer le beurre dans la farine et pétrissant du bout des doigts pour obtenir une consistance sablée, puis rajoute la levure, le sucre et le sel.

Tu rajoutes ensuite l’œuf battu et tu mélanges encore (sans robot : tu peux y aller à la cuillère en bois mais comme t'en as déjà partout sur les mains autant continuer).

Enfin tu rajoutes la crème et tu pétris une dernière fois (mains ou robot) jusqu'à ce que la pâte forme une boule bien souple. Si la pâte est trop sèche, rajoute un peu de lait ou d'eau (pas plus de 2 ou 3 cuillères à soupe). Si elle est trop collante, saupoudre légèrement de farine jusqu'à obtenir la consistance désirée.

Pose ta pâte sur ton plan de travail fariné : tu peux y incorporer tes cranberries ou tes raisins secs si tu veux. Si c'est le cas, pétris encore un coup histoire de bien les répartir.

Étale la pâte sur environ 1 à 1,5cm d'épaisseur à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

Découpe des ronds à l'emporte-pièce ou à l'aide d'un verre pas trop large.

Dispose les ronds de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou une feuille de cuisson en silicone, encore plus pratique).

Laisse cuire au four entre 10 et 15mn selon la puissance de ton appareil et la cuisson désirée.

Et voilà ! C'est meilleur tout juste sorti du four et encore chaud, ouvert en deux et tartiné de beurre ou de confiture, mais je pense que ça se mange pas mal aussi le lendemain passé au grille-pain. S'il te reste de la pâte, tu peux la conserver une nuit au frigo dans un bol recouvert de film alimentaire, et te refaire une fournée pour le petit déj !

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Myschka le Mer 31 Oct - 2:46

Peanut butter cookies trop faciles


Si tu as lu ma merveilleuse recette de scones (je suis très modeste), tu sais que j'ai reçu la box Gastronomiz "America America !" ce mois-ci. Un thème qui n'aurait pas été digne de ce nom s'il n'y avait pas eu dans ma box un pot du célèbre beurre de cacahuètes. Celui-ci est nature, sans sel ni sucres ajoutés.

Bon, je dois t'avouer qu'à la base c'est pas le genre de truc qui me fait fantasmer : le beurre de cacahuète, j'en avais jamais mangé, et j'avais pas trop d'idées sur quoi faire avec, à part peut-être l'incorporer en sauce dans un curry. Jusqu'à ce que mon neurone se connecte : America --> Halloween --> sucreries --> cookies !

J'ai donc cherché avec l'aide de mon ami Gogole une recette facile et rapide à faire. J'en ai trouvé une (http://www.lesfoodies.com/philo/recette/cookies-au-beurre-cacahuetes-aux-pepites-chocolat) et pour une fois je n'ai pas ressenti le besoin de la modifier :

Ingédients pour 15 à 20 cookies :

- 150 g de sucre, de préférence roux ;
- 50 g de beurre mou mais pas fondu ;
- 4 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes ;
- 1 oeuf ;
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille (facultatif) ;
- 1 cuillère à café de levure chimique (bon, personnellement je me fais pas chier, je mets le sachet entier) ;
- environ 100 g de pépites de chocolat (là c'est toi qui vois, perso j'ai pris du noir à pâtisserie que j'ai coupé en gros morceaux, mais je pense que n'importe quoi fera l'affaire).

Pour le matos :

- 1 saladier ;
- 1 cuillère pour mélanger ;
- 1 four avec plaque, feuille de cuisson ou papier sulfurisé.

La recette :

Préchauffe ton four à 160°C.

Dans ton saladier, mélange le sucre avec le beurre et le beurre de cacahuètes et travaille bien les ingrédients jusqu'à obtenir une pâte très lisse.

Rajoute ensuite ton oeuf et ton extrait de vanille, mélange une nouvelle fois.

Incorpore ensuite la farine et la levure, puis le chocolat.

Sur ta plaque recouverte de papier sulfurisé, dispose des boules de pâte à cookies légèrement aplaties, de la taille d'une grosse noix, en les espaçant bien. Dans la recette originale il est conseillé de les écraser légèrement avec le dos d'une fourchette, j'en ai pas vu l'intérêt mais bon tu fais comme tu veux.

Fais cuire 10 à 12mn.

Une fois tes cookies cuits, laisse-les refroidir complètement : ils resteront très mous tant qu'ils seront tièdes. Et une fois refroidis, tu pourras déguster une pure tuerie extra-moelleuse !

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Andromède le Mar 18 Déc - 0:14

Poh poh poh, pour une fois, Mémé Andro a fait du total free style en cuisine... et pour une fois également, ça déchire, alors je partage /o/

Pain d'épices gingembre-raisins secs

Bon, alors, comme dit, c'est du total free style... Voire même du total nawak, parfois, quand je regarde certains ersatz utilisés >__>;;

Ingrédients (à la louche, voire à la pelle) :

-Un fond de paquet de farine (c'était un paquet de 700gr, il m'en restait un peu moins d'un tiers, donc je dirais entre 200 et 250gr)
-Du sucre (roux de préférence), dans une proportion de moitié par rapport à la farine que vous avez utilisée
-Un fond de pot de miel liquide (pareil, c'était un pot de 350gr, donc je dirais à peu près 100/150gr)
-Un demi-verre de lait
-Un demi-verre de jus d'orange (qui s'est avéré dans mon cas être en fait du multivitaminé 5 fruits de chez Super U, faute de mieux >_>)
-Un paquet de levure chimique
-Des épices moulues (beaucoup) en fonction de ce que vous préférez, et dans la mesure de ce qui va bien avec le sucré (faites pas comme moi, évitez de foutre votre curry dans un bocal identique à celui de la cannelle >_>). Pour ma part, j'ai utilisé de la cannelle, de la coriandre et du gingembre, avec dominance de ce dernier parce que j'adore ça.
-Un paquet de raisins secs (ici 125gr), ou d'autres fruits si vous n'aimez pas ça.

Matériel :

-Un saladier
-Une cuillère en bois pour le mélange, une cuillère à soupe pour le dosage des épices
-Un moule à cake (même si je suppose que n'importe quel moule fait l'affaire) beurré et fariné
-Un four
-Du papier d'alu (facultatif) (au pire, vous vous en servez pour faire une boule et vous la jetez au(x) chat(s), ça fera diversion pour qu'ils vous foutent la paix)

Préparation :

Préchauffez le four à 160°C.

Dans le saladier, mélangez la farine, le sucre et la levure, puis ajoutez le miel, le lait et le jus d'orange en mélangeant bien à chaque fois entre chaque nouvel ingrédient. Une fois que votre pâte est bien homogène, ajoutez pour environ une cuillère à soupe d'épices, en les proportionnant selon votre goût. Mélangez de nouveau, ajoutez les raisins secs (out tout autre fruit confit), et re-mélangez pour la dernière fois.

Beurrez et farinez le moule (ou mettez-y du papier cuisson), versez la pâte et là, si vous le sentez, je vous donne le super truc de ma maman pour éviter que le dessus noircisse (ça marche avec tous les gâteaux) : découpez une feuille de papier d'alu de la taille de votre moule et posez la à la surface de la pâte avant d'enfourner. ATTENTION : pensez à la retirer à mi-cuisson, sinon le cœur du gâteau ne cuira pas, au lieu de rester simplement un peu plus fondant comme il le fait ici.

Laissez cuire pendant 30 bonnes minutes.

Une fois que c'est cuit, laissez bien refroidir avant de servir, voire attendez carrément une journée : le pain d'épices, c'est meilleur quand ça a un peu séché... surtout avec le thé /o/






avatar
Andromède
Encyclopédie

Nombre de messages : 174
Age : 28
Date d'inscription : 23/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.archivesdebeaurepaire.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites douceurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum