[série] Neverwhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[série] Neverwhere

Message par Mi le Lun 15 Oct - 19:58



On s’en doute pas toujours, mais Neverwhere, avant d’être un des romans phares de Neil Gaiman, c’était avant une série de la BBC, avec au scénario le même Neil suscité.
L’intérêt d’avoir fait le roman alors? Tout simplement, n’ayant pas pu mettre tout ce qu’il voulait dans les six épisodes, le roman était un exutoire ou il pouvait aller au bout des choses sans aucune limites, budgétaires ou autre.

Donc, en gros, a part le roman en plus succinct ça donne quoi?

Concrètement, plus ou moins la même chose, hein, avec un coté totalement kitsch que je trouve personnellement tout à fait dans l’ambiance. Du coté des acteurs, a part pour Carabas, dont la coupe de cheveux a nécessité une minute d’adaptation, le bon, voire le très bon, prime. Porte est choupette comme tout, et a quand même une vague ressemblance avec Death (la soeur de Sandman), Richard a le même air chiffonné, et Croup et Vandemar sont ultra flippant, bref, ils portent quand même la série sur leurs épaules, et ils le font bien.



Parce que, au delà de l’esthétique un peu particulière dont je parlais et qui ne plairais pas a tout le monde, ça a quand même vieilli. On sens clairement le début des années 90, jusque dans le générique de Dave Mc Kean, inséparable compère de Gaiman. Le bat blesse aussi un peu au niveau des effets spéciaux (la bête est pas du tout flippante, et pas très impressionnante), et des combats, pas super réalistes ni même crédibles, heureusement qu’il n’y en a as beaucoup. Je parlerais même pas des musiques de la série, vaut mieux pas.

Cela dis, au niveau des décors, j’ai pas été déçue du tout; c’est simple, mais efficace, on est bien dépaysés quand même, voire même émerveillé par moment, ça compense largement le coté un peu cheap de la chose.

Et puis, c’est efficace. Je me souviens pas avoir autant flippé a certaines scènes du roman, qui, une fois sur l’écran, m’ont quand même fait recroqueviller sous ma couverture, cela dis, je pense que ça doit être du au jeu des acteur, a saluer une fois encore.




Un mot sur l’édition DVD: celle que j’ai est pas récente mais basique, avec uniquement les sous titres anglais mais elle comporte tout de même en bonus des fiches des personnages, une galerie photo, et surtout, surtout, une interview assez longue de Neil Gaiman, pas sous titrée du tout, heureusement que le bonhomme parle plutôt bien, ça reste assez compréhensible, et c’est fichtrement intéressant.

Bref, c’est une série a voir, autant pour les amateurs d’urban fantasy, que pour les groupies gaimanesques, of course.

Et puis, pour finir, je ne résiste pas a vous mettre la scène d’arrivée du Marquis de Carabas, histoire de vous donner un aperçu de la série (et accessoirement, que vous comprenez mon choc visuel)!


_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [série] Neverwhere

Message par Mi le Lun 15 Oct - 21:02

J'ai checké, et en fait, y'a qu'une seule édition dvd disponible, l'autre version est la US, donc pas lisible dans nos vertes contrées^^

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [série] Neverwhere

Message par Myschka le Lun 15 Oct - 23:38

Ouais je confirme pour la coiffure de Carabas, la première fois ça m'a fait un choc aussi ^^

Faudra que je trouve le temps de te piquer les DVDs...

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [série] Neverwhere

Message par Mi le Lun 15 Oct - 23:39

En même temps, même l'usage abusif de steroides n'expliquent pas cette frange blonde. Même le fait qu'ils soient anglais, ne l'explique pas ;_;

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [série] Neverwhere

Message par Andromède le Mar 16 Oct - 14:16

C'est le Marquis. Rien n'est impossible au Marquis.
(Cela dit, frange blonde exceptée -j'avais eu la même réaction aussi-, je trouve quand même l'acteur super sexe <3)

Et Porte est ultra choupette <3
avatar
Andromède
Encyclopédie

Nombre de messages : 174
Age : 28
Date d'inscription : 23/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.archivesdebeaurepaire.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [série] Neverwhere

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum