[roman] Mais c'est à toi que je pense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Myschka le Jeu 11 Oct - 18:29

Mais c'est à toi que je pense, Gary A. Braunbeck

Bon. À vrai dire je ne sais toujours pas trop si je dois écrire une critique de ce bouquin. Parce queje sais toujours pas vraiment quoi dire. Mais qu'à cela ne tienne, je vais quand même tenter.
Donc.



(résumé Amazon) « Pour Thomas, Arnold, Rebecca et Christopher, c’est la fin du supplice. Ils viennent d’échapper à leur tortionnaire, un tueur en série pédophile qui les séquestrait depuis des années. Mais une nouvelle épreuve les attend : et si on les avait oubliés? et si on ne les aimait plus? Horriblement défigurés et mutilés, ils ont besoin d’un adulte pour les ramener à leurs parents, que certains n’ont pas vus depuis dix ans… et ils ont choisi Mark ».

Acheté lors du weekend e-books Bragelonne, je n'avais absolument aucune idée dans quoi j'allais mettre les pieds. Mais vu que l'auteur a gagné (a priori plusieurs fois) le prix Bram Stoker, je m'étais imaginé un truc vaguement fantastique-horrifique à la Masterton, et je m'étais dit que ça allait me renvoyer à mes souvenirs de lecture de quand j'avais 12 ans.

Sauf que pas du tout.

L'histoire commence par la fin. Mark, un homme de ménage en apparence tout ce qu'il y a de plus banal, se retrouve en garde-à-vue après une altercation musclée avec un étudiant à la mentalité puante. Lorsque sa femme vient le chercher et commence à péter un plomb, il finit par céder et lui expliquer pourquoi il se comporte de façon si étrange ces derniers jours. Lorsque à un feu rouge, son regard tombe sur des affichettes mentionnant des enfants portés disparus, il lui dit que c'est par-là que tout a commencé, lors d'une panne sur l'autoroute et la vue d'une de ces affichettes dans le dinner où il mange un morceau avant de retourner à son motel. C'est là qu'il reconnaît Denise, la gamine qu'il a croisée plus tôt dans la journée à la fenêtre d'un minivan argenté. Denise qui par le plus grand des "hasards" est présente dans le dinner.

C'est de cet événement que tout part, et Mark se retrouve embarqué dans un road-trip à la merci de quatre autres enfants qui n'ont qu'un seul souhait : rentrer chez eux. Et là, je ne peux rien te dire de plus sous peine de méchamment te spoiler.

Alors, ne t'y trompe pas, l'horreur est là. Elle est bien là. C'est même tellement horrible qu'après coup mon côté cartésien s'est rebellé en me disant "mais non, c'est pas possible, c'est pas crédible, c'est tellement épouvantable que ça ne peut pas exister". Limite j'aurais pu me dire que c'est grotesque. Mais ça c'est après coup et même encore maintenant, une petite voix me souffle que si ça se trouve, si, c'est possible. Ça peut arriver. Et ça rend les choses pire que tout.

Parce qu'il n'y a pas une once de fantastique dans l'histoire. Et que l'horreur est là, mais elle a eu lieu avant les événements du roman. Tout est déjà arrivé, il n'y a plus rien à faire pour sauver les gamins, tout ce qu'on nous balance à la gueule, ils l'ont déjà vécu, et c'est ce qui rend ce bouquin aussi épouvantable. Parce que finalement, la seule chose que peut encore faire Mark, le héros du livre, c'est de faire en sorte que les enfants réussissent à retrouver leurs familles.

Bref. Je crois bien que j'ai passé tout le temps de ma lecture à pleurer, et même après. Parce qu'au final, savoir si tout ça est crédible ne m'a pas effleurée une seule fois au cours de ma lecture, c'est venu bien après, tellement le récit est prenant, tellement je me suis sentie impliquée dans l'histoire, tellement j'avais l'envie complètement irrationnelle que tout ça se termine bien. C'est bien simple, j'ai été totalement incapable de lâcher mon Kindle avant la fin, incapable de faire ne serait-ce qu'une pause, même quand j'avais envie de vomir ou que je pleurais tellement que je ne voyais plus rien.

Et finalement, je crois quand même que le pire dans tout ça c'est qu'à certains moments je n'ai pas pu m'empêcher de rire et de sourire avec Mark, parce que ce personnage est tellement humain qu'il te fait vivre un putain d'ascenseur émotionnel toutes les deux minutes.

Tout ça pour dire que je ne sais même pas si je dois recommander ce livre ou pas. J'arrive pas à savoir si c'est génial ou juste affreux. Les cyniques vont peut-être trouver ça naze, les émotifs ne vont peut-être pas supporter. J'en sais rien. Mais bordel je sais que personnellement je vais avoir du mal à m'en remettre.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Mi le Ven 12 Oct - 11:26

Oh, oh, ça m’intéresse moi OO

(et c'est marrant, me souviens pas de l'avoir vu passer, celui la Surprised)

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Myschka le Ven 12 Oct - 11:42

Il est à 10€ maintenant sur Amazon en version e-book :

http://www.amazon.fr/Mais-cest-toi-pense-ebook/dp/B005PR0Z6C/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1350031255&sr=1-1

Mais je vais voir si c'est possible de te le passer via Kindle ^^

(sur ce je file, hosto time)

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Mi le Ven 12 Oct - 11:46

Partouze de kindle \o/

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Andromède le Lun 15 Oct - 16:54

Merde alors. Je veux aussi. Je le choperai sur pc un jour.
(masochisme powaaa)

(mais sérieux, il fait VRAIMENT envie. je sais pas si c'est normal ou pas ;____; )
avatar
Andromède
Encyclopédie

Nombre de messages : 174
Age : 28
Date d'inscription : 23/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.archivesdebeaurepaire.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Mi le Lun 15 Oct - 17:59

Masochisme primaire?

Cela dis, perso, il me donne envie juste pour se faire un avis, en fait....

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Myschka le Lun 15 Oct - 19:18

J'vous préviens, si vous trouvez ça nul ou que vous vomissez dans votre bouche, je décline toute responsabilité.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [roman] Mais c'est à toi que je pense

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum