[Discussion] La mode des adaptations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Discussion] La mode des adaptations

Message par Myschka le Jeu 16 Oct - 23:58

Dans le genre "on adapte tout et n'importe quoi", notons la future adaptation de Mulan, entre autres...

Bon si ça se trouve ça va être bien, hein, et plus adapté de la vraie légende que du Disney, mais est-ce que c'est moi ou plus ça va, et plus les films qui sortent sont des adaptations de bouquins, comics, DA ou jeux vidéos ?


Dernière édition par Myschka le Ven 17 Oct - 18:12, édité 1 fois

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] La mode des adaptations

Message par Poisse le Ven 17 Oct - 1:40

Je suis assez d'accord avec toi dans le fait que le renouvellement du cinéma n'est pas à la hauteur de ce qu'il devrait être.
Après je suis quelque peu hostile aux médias qui permettent un accès direct à l'image sans passer par la case imagination personnelle.. C'est ce qui me rendra toujours sceptique vis à vis des adaptations de livres, des adaptations BDs, etc.

Soit c'est un problème d'investissement uniquement dans les projets qui vont faire des sous. Parce que, finalement, le message de fond d'un film passe bien après les intérêts purement pécuniers (il ne faut pas déconner non plus, la gloire c'est bien mais ça ne permet pas de trémousser du cul au bord de la piscine !).. De fait tout ce qui est susceptible de marcher est encouragé : les suites 20 ans après de films cultes (Indiana Jones, Terminator, Die Hard, Rambo, etc.) ; les comédies pourrîtes avec les acteurs qui sont trop-top-moumoute-bankable-du-moment basées sur des BDs (Iznogoud, Astérix aux JOs, etc.) ; La suite de la suite qui fait suite au dernier opus de la série qui n'était, rappelons le, basée sur rien mis à part un concept : bagnoles, sexe et ados, gore, etc. (American Pie, Fast and Furious, Saw) ; Les films de fantasy jeunesse parce que Harry Potter et le Seigneur des Anneaux ont fait un carton (Narnia, Eragon, etc.) ; Les comics car les supers héros ça fait grave kiffer mémé dans sa chaumière ! (Hell boy, X-men, Batman, Spiderman, etc.) ; les jeux vidéos avec des filles monstrueusement armées ou pas (Résident Evil, Tomb Rider, Mortal Combat, Streetfighter, etc.)...

Soit le problème est plus inquiétant : les scénaristes sont en panne d'imagination. Peut-être que ceux qui deviennent scénaristes ne sont que des gens sans talent de conception, mais simplement dotés d'un talent d'adaptation aux contraintes et au support spécifique qu'est le cinéma. Ils laissent la pure création à ceux qui ne sont pas attirés par ce mode de transmission de bouts d'imagination pré-mâchés. Un bémol tout de même, car peu des films pré-cités exploitent réellement ce format particulier outre pour surenchérir dans les effets spéciaux (ex : jeu sur les couleurs chaude/froide/neutre dans Traffic, histoires qui se recoupent dans Snatch, textures particulières dans Sin City, effet amateur dans Blair Witch, etc.).

Autre possibilité : les scénaristes talentueux pour créer et innover sur les supports vidéos se tournent vers les séries qui ont le vent en poupe, sont plus valorisantes et rapportent plus sur le long terme...

Pour conclure je dirai que ce constat est réel mais ne touche pas que le cinéma. Il touche tous les supports visuels :
-Adaptation BD du Donjon de Naheulbeuk (son initialement)
-Adaptation BD de Caméra Café (si je ne dis pas de bétises et si le projet a abouti)
-BD de WoW (no comment..)
-Adaptation BD de l'Assassin Royal de Robin Hobb (là j'ai franchement vomi !)
-A l'inverse, adaptation livre des BDs Lanfeust de Troy (A quand le film ?)
-Adaptation BD et comics de starwars (je ne m'étend pas, les produits dérivés Starwars sont nombreux et variés)
-...

J'avais fait le constat en me rendant à un salon rassemblant jeux vidéos, jeux de rôles, jeux de plateaux, etc. que la partie jeux vidéos était beaucoup plus fréquentée, notamment par un public jeune. J'en avais tiré le constat que l'appréciation esthétique était directe, qu'il n'y avait pas besoin de faire un effort quelconque pour entrer dans l'univers ce qui est l'inverse des jeux de plateaux et de rôles.. C'est triste mais bien réel, nous vivons dans un monde où l'assistance sous toute ses formes est plébiscité...

PS : Ce débat nécessiterait peut-être l'ouverture d'un nouveau sujet dans la rubrique adaptée car j'ai comme l'impression d'avoir quelque peu ouvert le sujet unitial.. (oh oui, fouettez moi !)
avatar
Poisse
Roman de Gare

Nombre de messages : 124
Age : 35
Date d'inscription : 12/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] La mode des adaptations

Message par Sherryn le Sam 18 Oct - 0:59

Pour ce qui est de Mulan, quelque part faut admettre que c'est déplorable que la seule adaptation existante soit celle de Disney, à la fin les gens croient que c'est Disney qui a inventé l'histoire ://
Pareil d'ailleurs pour Pocahontas et ô combien d'autres ; je compte pas le nombre de personnes qui se sont insurgées que dans Pocahontas II elle sortait avec John Rolf, alors qu'il suffit d'aller sur Wikipedia pour voir que la vraie s'est mariée avec John Rolf et que la romance avec Smith si ça se trouve n'a même pas existé...
Enfin bref, peut-être qu'il y aura un film sur Mulan mais je vois pas très bien pourquoi ce serait obligatoirement une adaptation de Disney sous prétexte que Disney a le premier mis le personnage en avant, faut pas non plus tout ramener à l'adaptation...

Après, les adaptations à ma connaissance ça a plus ou moins toujours existé : la planète des singes a été adapté en 1968, Crin Blanc en 1954 et King Kong même en 1933 ! Et c'est les premiers exemples qui me viennent en tête, bon y en a deux qui ont été remakés mais faut aussi prendre en compte l'amélioration des techniques cinématographiques depuis cette époque, c'est normal quelque part de vouloir les remettre à niveau avec nos moyens actuels.

Ensuite je vais pas nier que les adaptations se multiplient, encore que si ça trouve c'est tout simplement le nombre de films qui se multiplient et pas uniquement les adaptations qui ne croîtraient que proportionnellement, mais ça j'en sais rien comme j'ai pas étudié le marché lol.
Je dis juste que faut pas tout extrémiser et encore moins tout universaliser...
avatar
Sherryn
Roman de Gare

Nombre de messages : 112
Age : 30
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] La mode des adaptations

Message par Myschka le Sam 18 Oct - 2:43

Euh...je me relis et je ne vois pas où j'ai dit que ce serait forcément adapté du Disney, simplement que j'espérais que ce ne serait pas le cas, justement parce que plein de gens n'ont que cette version en tête et ne connaissent pas l'originale. Ensuite, oui, les adaptations ça a toujours existé, effectivement.

Mais...

J'ai juste l'impression que la tendance s'accélère de plus en plus et que récemment, il n'y a presque plus un seul film dont le scénario soit original, entre les biopics, les adaptations de comics à la pelle, les bouquins (gageons qu'un des prochains blockbusters sera Twilight, l'adaptation de la série de best sellers du moment), les jeux vidéos, etc...

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] La mode des adaptations

Message par Mi le Sam 18 Oct - 14:52

Ou alors y'a des films avec des vrais scénarios qui sortent, qui sont de vrais petits bijoux, mais qui ne passent guère que dans 3/4 salles parisiennes, et que le grand public ne connaitra jamais, ou très peu.

Prenons Little Miss Sunshine, scenaristiquement parlant, le film n'est pas une chef d'œuvre philosophique, mais c'est drôle, bien fait, bien mené, et si ça s'est fait connaitre, c'est a cause de ça.

Même un film plus "dur" comme Snow Cake, qui avait pourtant deux pointures du cinéma en tête d'affiche (Sigourney Weaver et Alan Rickman), a été quasi ignoré.

En fait, pour qu'un film marche, il faut de l'action, de l'humour, un poil de cul, de l'émotion.
Ou on trouve ça en grande quantité?

Bingo, dans les comics.

Et si le SdA et HP n'avaient pas marchés, on aurait pas auant d'adaptations de bouquins.

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Discussion] La mode des adaptations

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum