[Biopic] Control – Anton Corbijn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Biopic] Control – Anton Corbijn

Message par Myschka le Ven 3 Oct - 5:45

Puisqu'on parlait de la mode des biopics l'autre jour avec Mi sur un autre topic, et que justement j'ai enfin vu récemment celui-là...

D'un côté, nous avons Anton Corbijn. Photographe néerlandais renommé, clipper non moins renommé de Depeche Mode et U2 (entre autres, beaucoup d'artistes étant passés devant son objectif), le monsieur est connu pour le traitement de ses images en noir et blanc, très contrasté, qui est sa marque de fabrique.

De l'autre, nous avons Joy Division, et plus particulièrement son leader épileptique et charismatique, Ian Curtis, avec qui Anton a travaillé à la fin des années 70. Il a également réalisé le clip de « Atmosphere » en 1988, des années après la mort de Ian et la dissolution de Joy Division, devenu depuis New Order.

Pour ceux qui ignoreraient qui sont les Joy Division, un peu d'histoire : ce groupe mancunnien se forme en 1976 après un concert des Sex Pistols (fameux concert qui n'a réuni qu'une petite cinquantaine de personnes mais qui inspirera de nombreuses carrières musicales commencées à cette époque). Le groupe s'appellera d'abord Stiff Kittens, puis Warsaw avec l'arrivée de Ian Curtis au chant, pour s'arrêter enfin sur Joy Division, du nom nazi donné aux jeunes femmes juives enrôlées de force comme esclaves sexuelles pour l'armée, ce qui donnera au groupe une réputation sulfureuse et erronée. Mais cette référence lugubre et ironique donne d'emblée le ton : la musique de Joy Division est froide, désespérée, et torturée, à l'instar de son chanteur, leader emblématique malgré lui de toute une génération, et qui finira par se suicider en 1980.

Control est donc l'histoire de la vie de Ian Curtis, depuis son adolescence et sa rencontre avec Deborah, sa femme, jusqu'à sa mort. Le film est d'ailleurs adapté de la biographie écrite par Deborah, « Touching from a distance ».

Le pari était risqué. D'abord parce qu'Anton est avant tout photographe, puis clipper, et que passer à la réalisation de longs métrage quand on fait des clips depuis plus de trente ans, c'était pas gagné. Ensuite parce que s'attaquer à un mythe tel que Joy Division, c'est toujours casse-gueule, même si on les a côtoyés de près et qu'on a travaillé avec eux. Parce que la personnalité de Ian Curtis est telle qu'on touche presque à l'icône, au monstre sacré, du moins pour ceux qui font partie de cette génération qui a été profondément marquée par sa musique.

Et pourtant, après avoir vu le film, j'ai envie de dire : pari réussi, et pas qu'un peu. Et je ne dis pas ça parce que je suis fan de Joy Division, ni parce que j'aime le travail de Corbijn avec Depeche Mode (enfin, si, mais pas que).

Esthétiquement, c'est parfait : le choix délibéré du noir et blanc, le découpage des scènes, les plans fixes, tout est mis en oeuvre pour montrer exactement ce que Corbijn veut montrer.

Musicalement, ça déchire tout : la bande-son, de David Bowie à Iggy Pop, en passant par les inévitables morceaux de Joy Division (sessions live ou studio), colle impeccablement à l'époque. Les bonnes chansons, insérées pile au bon moment, servent le propos du film et participent intimement à la mise en place de l'atmosphère, sans pour autant devenir envahissantes ; les silences en prennent d'autant plus tout leur sens. Oui, Anton est un clipper et sait à merveille associer le son et l'image, mais Control n'est pas qu'un clip géant, comme on aurait pu le craindre. La musique tient exactement la place qu'elle doit avoir et se met au service de l'émotion sans chercher à la provoquer. Le final est d'ailleurs absolument magistral, et je dis pas ça parce que le choix de la chanson s'est porté sur mon morceau préféré de Joy Division.

Côté distribution, on frise le sublime : les acteurs sont d'une justesse incroyable. Avec une mention spéciale pour Sam Riley : à ce niveau-là, il n'incarne même plus Ian Curtis, il EST Ian Curtis, à un point que ça en devient troublant, voire même dérangeant. En réalité, ça m'a même tellement perturbée qu'après avoir vu le film, j'ai cherché sur Youtube la fameuse émission de télé dans laquelle le groupe passe pour la première fois...la comparaison est réellement bluffante.

Au delà de toutes ces qualités, « Control » est également un film à voir ne serait-ce que pour le sujet dont il traite. Même si l'on ne connaît que vaguement de nom Joy Division et qu'on ne s'intéresse que de loin à la période post-punk, Ian Curtis et ses potes ont changé de façon radicale le rock, sans le savoir, sans même vraiment le vouloir, et leur influence se ressent encore aujourd'hui dans la musique de très nombreux artistes. C'est donc presque un document historique pour qui s'intéresse un tant soit peu à la musique, et assurément, le reflet d'une époque, au niveau musical, mais également social.

En bref et pour résumer (parce que bon je pourrais encore vous en mettre des tartines pour vous dire à quel point j'ai aimé ce film), s'il y a un biopic que vous devez voir, c'est bien celui-ci, sans aucune hésitation.

Pour plus d'infos, comme toujours, Wikipédia est votre ami :

La bio d'Anton Corbijn

La bio de Joy Division

La bio de Ian Curtis

Enjoy.

_________________
L'alcool, c'est mal. En même temps l'eau ça fait rouiller, alors c'est pas comme si on avait le choix, hein.

"Rule number one of wizardry, kid : they never expect bazookas".
avatar
Myschka
Connasse Cynique en Chef

Nombre de messages : 909
Age : 37
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://myschka.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Biopic] Control – Anton Corbijn

Message par Mi le Ven 3 Oct - 13:55

je voulais le voir au ciné, j'ai pas pu y aller. Il est sur mon DDE, faut juste que je me décide à le voir.

En tout cas, tu donnes envie!

_________________
"Bordel de foune de baraque à frites tenue par des chinetoque dysentriques! Quelle merde!"
avatar
Mi
Admin

Nombre de messages : 1542
Age : 33
Date d'inscription : 07/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://littherature.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Biopic] Control – Anton Corbijn

Message par Corriel le Ven 3 Oct - 15:38

Myschkounette est déjà au courant mais je le dis pour les autres : 24 Hour Party People est un bon film sur la musique en général et sur les groupes de Manchester en particulier, allant de la fin des années 70 à la fin des années 90. On y voit Joy Division (maintenant ça doit paraître un peu cheap à côté de Control ^^) et aussi New Order. C'est plutôt sympa alors je le conseille vivement. Smile
avatar
Corriel
Pirate Kilteux Überboréen

Nombre de messages : 322
Age : 37
Localisation : Überborėa
Date d'inscription : 10/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Biopic] Control – Anton Corbijn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum